Si vous aussi vous faites parties des femmes et des jeunes filles qui souffrent pendant et avant la durée de leurs règles, ces trois plantes vous seront essentielles!

Vous ne verrez plus  la vie pendant vos règles comme un calvaires, vous n’aurez plus à subir cette période qui peut vite se transformer en cauchemars.

1. L’huile d’onagre contre les Règles abondantes

Si vous aussi vous faites parties des femmes et des jeunes filles qui souffrent pendant et avant la durée de leurs règles, ces trois plantes vous seront essentielles! Vous ne verrez plus  la vie pendant vos règles comme un calvaires, vous n'aurez plus à subir cette période qui peut vite se transformer en cauchemars. 

La partie qui est utilisée, est l’huile extraite de la graine par la première pression à froid. Cette huile va vous permettre de lutter contre les désagréments des syndromes prémenstruelles tels que irritabilité, la tension de la poitrine, et la rétention d’eau. Originaire d’Amérique du Nord, l’onagre ou “primevère du soir” est une belle plante robuste qui épanouit à la nuit tombée ses grandes fleurs jaunes.

Les graines, après extraction par première pression à froid, fournissent une huile précieuse en infime quantité. Cette huile doit sa grande efficacité thérapeutique à sa richesse en acides gras essentiels (AGE) et notamment en acide gamma-linolénique (10%) dont elle est la seule source naturelle importante.

Cette substance, précurseur direct des prostaglandines E1, agit en s’opposant aux effets d’une protéine, la prolactine, dont les taux élevés sont au moins en partie impliqués dans l’apparition des troubles associés au syndrome prémenstruel : tension au niveau de la poitrine et ballonnement abdominal liée à la rétention d’eau, migraine et trouble du caractère (anxiété, nervosité, irritabilité, insomnie, dépression).

L’intérêt de l’huile d’onagre dans le traintement du syndrome prémenstruel n’est plus à démontrer et ne peut laisser indifférentes celles qui souffrent dans leur vie de ces différents troubles.

2. L’armoise contre les règles douloureuses et peu abondantes

Si vous aussi vous faites parties des femmes et des jeunes filles qui souffrent pendant et avant la durée de leurs règles, ces trois plantes vous seront essentielles! Vous ne verrez plus  la vie pendant vos règles comme un calvaires, vous n'aurez plus à subir cette période qui peut vite se transformer en cauchemars. 

La partie qui est utilisée, est la feuille. L’armoise traite les syndromes prémenstruels, règles douloureuses, irrégulières ou peu abondantes. L’armoise, pour la petite histoire est une plante mythique, elle est dédiées à la déesse Arthémis, déesse protectrice des vierges et des femmes malades.

Les huiles essentielles présentent dans la feuille d’armoise, régulent le cycle féminin. Si vous la prenez durant le deuxième moitié du cycle, l’armoise vous permettra de lutter efficacement contre les désagréments du aux règles qui débute généralement durant la semaine qui précède les règles (rétention d’eau, prise de poids, gonflement des seins, irritabilité…).

Cette plante est conseillée aux femmes qui ont un cycle irrégulier et également en cas d’absence de règles ou peu abondantes (facilite l’écoulement du flux). L’armoise également être utilisée pour lutter contre les spasmes digestifs, pour stimuler la digestion. Elle calme efficacement les douleurs abdominales dont souffrent de nombreuses femmes pendant leurs règles.

3. La sauge contre les règles douloureuses

Si vous aussi vous faites parties des femmes et des jeunes filles qui souffrent pendant et avant la durée de leurs règles, ces trois plantes vous seront essentielles! Vous ne verrez plus  la vie pendant vos règles comme un calvaires, vous n'aurez plus à subir cette période qui peut vite se transformer en cauchemars. 

La partie qui est utilisée, est la feuille. La sauge traite les syndromes prémenstruels et les règles irrégulières. Cette plante sacrée était considérée comme le remède de base, dans la Grèce et la Rome antique. La sauge est riche en flavonoïdes, a une action cholérétique (augmentant la sécrétion bilaire).

C’est un très bon anti-spamodique et relaxant pour l’estomac et les intestins. Grâce à ses propriétés, qui traîne efficacement des troubles digestifs tels que ballonnements, spasmes intestinaux et gastriques, digestion lente et difficile. Grâce à la présence de phytoestrogènes, c’est aussi la plante destinée aux femmes.

Elle soulagera vos maux tout au long des différentes étapes de leur vie. En cas de règles irrégulières, peu abondantes ou douloureuses, elle provoque et régularise la menstruation. Elle permet aussi d’atténuer sensiblement les troubles de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur. L’huile essentielle agit sur les glandes sudoripares et diminue la transpiration souvent excessive en période de ménopause.


Si vous aussi vous faites parties des femmes et des jeunes filles qui souffrent pendant et avant la durée de leurs règles, ces trois plantes vous seront essentielles! Vous ne verrez plus  la vie pendant vos règles comme un calvaires, vous n'aurez plus à subir cette période qui peut vite se transformer en cauchemars. 

J’espère que ces conseils vous ont plu. Si vous avez d’autres idées à partager, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas à me suivre sur Pinterest, Facebook et Instagram! Merci de votre lecture ;)! À très vite. LDesign!

 



Write A Comment